Les autres TROUBLES
DE LA VISION

LES TROUBLES DE LA VISION

En plus d’une cataracte, vous pouvez être atteint, parfois depuis bien longtemps, d’autres défauts optiques, aussi appelés troubles de la vision. Mieux les comprendre permet d’en discuter plus simplement avec votre chirurgien, et de mieux prendre conscience des possibilités de les corriger lors de votre opération de la cataracte.

Dans tous les cas, le choix du type d’implant est fait par le chirurgien, en concertation avec vous et en fonction de vos besoins visuels.
La cornée est la zone de l’œil par où rentre la lumière. A la manière de l’objectif d’un appareil photo, le cristallin, lui, assure la mise au point afin d’assurer une vision nette quelle que soit la distance de l’objet qui est regardé.
Au fond de l’œil, la rétine transforme l’énergie lumineuse en énergie électrique et transmet cette énergie électrique au cerveau, via le nerf optique. C’est à ce moment-là que l’image se forme.

Les différents défauts visuels, ou amétropies, ont plusieurs causes. Cela peut être lié à une anomalie de la courbure de la cornée (astigmatisme), une anomalie de la forme de l’œil (hypermétropie ou myopie) ou au processus de vieillissement normal de l’œil (presbytie).
Ces défauts sont la plupart du temps pris en charge au quotidien par le port de lunettes de vue ou de lentilles de contact. Ils peuvent également être corrigés par l’implantation de lentilles intraoculaires bifocales ou trifocales lors d’une opération de la cataracte. Point d’attention : tous les types d’implants intraoculaires ne sont pas intégralement pris en charge par la sécurité sociale.

VOUS SOUFFREZ DE CATARACTE + DE MYOPIE,
D’HYPERMETROPIE, D’ASTIGMATISME ET/OU DE PRESBYTIE ?
AVEC UN SEUL IMPLANT, VISEZ VOTRE VUE D’AVANT

MYOPIE

L’œil myope est souvent trop long. L’image se forme en avant de la rétine, créant ainsi une image floue de loin. La myopie apparaît en général à l’adolescence et progresse avec l’âge pour se stabiliser entre 20 et 30 ans. Pour la personne myope, la vision de loin est plus ou moins floue selon le degré de myopie. Dans l’œil normal, l’image est formée sur la rétine alors que dans l’oeil myope, l’image est formée en avant de la rétine.

La vision de près est en revanche très nette. Le nombre de personnes myopes est en progression constante : 25% de la population européenne est myope1, 1 personne sur 2 devrait l’être dans le monde d’ici 20502. En dehors de la génétique, les facteurs environnementaux et le mode de vie semblent entrer en ligne de compte. La myopie est une pathologie qui nécessite un suivi régulier par un ophtalmologiste, même une fois stabilisée.

1Source : analyse du King’s College sur la base de 15 études concernant quelque 60 000 personnes (2016)
2Sources : Chiffre Société Française d’Ophtalmologie (SFO)

ASTIGMATISME

L’astigmatisme est une anomalie de la courbure de la cornée sur un axe qui peut être vertical, horizontal ou oblique. La cornée présente donc une forme irrégulière. Au lieu d’être sphérique comme une balle de tennis, celle-ci est ovale comme un ballon de rugby.

Cette amétropie touche près de 15%3 de la population et n’est pas toujours évolutive. Dans un œil astigmate, les rayons lumineux se focalisent en des points différents, en arrière et/ou en avant de la rétine, créant ainsi des images floues et déformées. Ce défaut optique de l’œil a pour conséquence une vision imparfaite, aussi bien en vision de loin qu’en vision rapprochée. Vous avez ainsi l’impression de voir flou, à toutes les distances.

3Source : Association nationale pour l’amélioration de la Vue (AsnaV)

hypermetropie

L’hypermétropie est un défaut visuel qui touche environ 9% de la population4.
Il se transmet génétiquement dans 25% des cas. Elle apparaît à la naissance et régresse avec la croissance jusqu’à 18 ans.
L’œil hypermétrope est souvent trop court. Dans l’œil hypermétrope, les rayons lumineux se focalisent en arrière de la rétine créant des images floues en vision de près et en vision de loin.

4Source : Syndicat National des Ophtalmologistes de France (SNOF)

L’œil hypermétrope doit fournir un effort de mise au point, d’accommodation pour obtenir une image nette. Cet effort est indispensable de loin mais l’est encore plus pour la vision de près. Sans correction, vous pouvez régulièrement souffrir de maux de têtes ou douleurs oculaires liées à cet effort d’adaptation.

PRESBYTIE

La presbytie apparaît à partir de 45 ans environ pour se stabiliser aux alentours de 60 ans. Elle provoque une vision de près floue. Comme la cataracte, la presbytie est un des symptômes du vieillissement de l’œil.
Près de 29 millions de personnes sont presbytes en France5, soit près de 35% de la population.

Ce chiffre, en augmentation, est une conséquence du vieillissement de la population. Avec le temps, le cristallin perd de son élasticité, provoquant la réduction progressive de la capacité de l’œil à effectuer la mise au point en vision rapprochée. L’œil n’arrive plus à passer de la vision de loin à la vision de près. Progressivement, la vision de près devient floue. Vous avez besoin de plisser les yeux ou de tendre les bras pour arriver à lire.

5Source : Chiffre Société Française d’Ophtalmologie (SFO)

QUELLE SOLUTION
POUR MA CATARACTE ?

Parlez en à votre ophtalmologiste