LES ÉTAPES
DE LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE

La chirurgie de la cataracte a lieu en milieu chirurgical stérile et se pratique en général sous anesthésie locale. L’opération se déroule en 4 étapes et dure en moyenne 15 minutes.
C’est une chirurgie réglée, dont toutes les étapes sont prévues à l’avance.

1Courte incision
dans la cornée

Quelques gouttes d’anesthésique sont appliquées afin de procéder à une anesthésie dite topique (locale). Une fois la zone à inciser insensibilisée, le chirurgien pratique une courte incision auto-étanche, inférieure à 3mm.

opération de la cataracte

2Ouverture
de l’enveloppe
du cristallin

Cette incision permet au chirurgien d’accéder au cristallin. Il injecte à travers l’incision un produit dit viscoélastique qui va faciliter le reste de l’intervention et protéger les parties internes de l’œil. Il procède ensuite à l’ouverture de l’enveloppe du cristallin qui va permettre son retrait.

implant oculaire

3Retrait du
cristallin

Le retrait du cristallin se fait par la technique de phacoémulsification. Cette technique consiste à émulsifier et à aspirer l’intérieur du cristallin en utilisant une sonde qui vibre à grande vitesse. L’intérieur du cristallin est entièrement retiré mais pas l’enveloppe ou capsule qui va permettre la mise en place de la lentille intraoculaire.

implant oculaire cataracte

4Implantation d’une lentille intraoculaire
dans l’enveloppe
du cristallin

La capsule est remplie de produit viscoélastique afin de faciliter la mise en place de l’implant intraoculaire. Celui-ci est positionné dans un injecteur qui permet de l’implanter de façon contrôlée dans l’œil sans agrandir l’incision.
En général, aucune suture n’est pratiquée car l’incision est auto-étanche.

implant intraoculaire cataracte

LES SUITES DE L’OPÉRATION

les étapes de la cataracte

L’opération de la cataracte se pratique en ambulatoire. Dans la plupart des cas, le patient retourne à son domicile 1 à 2 heures après l’intervention. Il doit être accompagné d’un proche.
Pour éviter que le patient ne se frotte les yeux pendant son sommeil, il porte le plus souvent pendant les premières nuits une coque de protection. Des collyres anti-inflammatoires et antibiotiques sont prescrits après l’intervention.

Le suivi post-opératoire est simple. Le chirurgien fait un contrôle dans les jours qui suivent et prescrira si nécessaire des lunettes correctrices environ un mois après l’intervention.

Si on a besoin d’opérer le deuxième œil, l’intervention peut avoir lieu dans les semaines qui suivent.

Parlez en à votre ophtalmologiste