LA CATARACTE

QU’EST-CE QUE lA CATARACTE ?

La cataracte est une perte de transparence du cristallin qui provoque une baisse progressive de la vision. Il s’agit d’une évolution quasi « normale » du cristallin de l’œil, commune à une grande majorité de patients après 60 ans.
Pour bien comprendre, l’œil fonctionne comme un appareil photo. Pour voir clairement, il a besoin de faire une mise au point comme le fait un objectif d’appareil photo avant d’enregistrer l’image. Schématiquement, le cristallin est cet objectif qui permet de faire la mise au point, tandis que la rétine est le film sur lequel s’imprime l’image.

Avec l’âge, le cristallin, petite lentille transparente d’environ 9 mm de diamètre, s’opacifie, perd de son élasticité et durcit lentement provoquant des troubles de la vision pouvant aller jusqu’à une cécité partielle ou totale. Parmi les premiers signes de la cataracte, on note une sensibilité accrue à la lumière, une vue voilée, des couleurs perçues moins vives ou encore des contrastes moins nets, surtout en vision de loin. Ces signes doivent vous alerter et vous inciter à consulter votre ophtalmologiste.

Quelles sont les
causes de la cataracte ?

On connait assez mal les mécanismes de vieillissement du cristallin. Ils pourraient être liés aux radicaux libres, responsables du vieillissement naturel du corps humain.
La plupart du temps, la cataracte apparaît après 60 ans et peut devenir gênante à partir de 70 ans. D’autres causes, telles que des traumatismes oculaires, de graves inflammations internes ou la prise de traitements à base de cortisone par voie locale peuvent être à l’origine de ce trouble. On parle alors de cataracte traumatique ou de cataracte secondaire.

Il existe dans des cas très rares des cataractes congénitales, présentes dès la naissance et dont les effets se font sentir dès l’enfance.

Comment se manifeste la cataracte ?

A ce jour, seule une opération chirurgicale de la cataracte remplaçant le cristallin permet de corriger ce problème de vision.

L’opacification du cristallin liée à la cataracte interfère avec la lumière qui pénètre dans l’œil et peut créer ainsi des troubles de la vision. Progressivement, l’œil devient plus sensible à l’éblouissement tandis que les images deviennent plus troubles et imprécises.
S’en suivent une baisse de l’acuité visuelle (l’image devient floue), une baisse de la vision des contrastes, une baisse de la perception des couleurs et un effet de halo qui peut apparaître autour des sources lumineuses.

 

GÊNE PAR UN EFFET DE HALO OU D’ÉBLOUISSEMENT

œil sain

œil atteint de la cataracte

Opération de la cataracteOpération de la cataracte

BAISSE DE L’ACUITÉ VISUELLE

œil sain

œil atteint de la cataracte

Opération de la cataracteOpération de la cataracte

BAISSE DES CONTRASTES

œil sain

œil atteint de la cataracte

Opération de la cataracteChirurgie de la cataracte

BAISSE DE LA PERCEPTION DES COULEURS

œil sain

œil atteint de la cataracte

Opération de la cataracteChirurgie de la cataracte

QUESTIONS // FAQ

PUIS-JE VIVRE AVEC UNE CATARACTE ?

Le plus souvent, la cataracte se forme et évolue progressivement. Les premiers symptômes apparaissent avec l’âge, aux alentours de la soixantaine, et peuvent créer progressivement une gêne plus ou moins importante au quotidien. Lorsque celle-ci est plus avancée, elle devient très handicapante pouvant provoquer jusqu’à une cécité partielle ou totale de l’un ou des deux yeux. Il est donc important de consulter un ophtalmologiste qui pourra suivre l’évolution de la cataracte, et lorsque cela est nécessaire, vous orienter vers un traitement chirurgical.

LA CATARACTE PEUT-ELLE
ÊTRE DOULOUREUSE ?

Bien que gênante à ses débuts voire très handicapante à un stade avancé, la cataracte n’engendre pas de symptôme de douleur en particulier. Une hypersensibilité et/ou des éblouissements à répétition peuvent créer de l’inconfort, sans pour autant parler de douleur. Si vous constatez des douleurs, il est impératif de consulter votre ophtalmologiste.

PUIS-JE NE RESSENTIR QU’UN DES SIGNES DE LA CATARACTE ?

La cataracte ne se manifeste pas de la même façon chez toutes les personnes atteintes. C’est pourquoi il est parfois difficile d’en détecter les premiers signes. Vous pouvez ainsi ne ressentir qu’un seul symptôme lié à la cataracte. Au moindre doute, il est important de consulter votre ophtalmologiste, qui pourra vous orienter vers un traitement chirurgical, si besoin.

Chirurgie de la cataracte

J’AI MOINS DE 60 ANS ET JE PENSE RESSENTIR DES SIGNES DE CATARACTE, EST-CE NORMAL ?

La cataracte apparaît généralement après 60 ans. Cependant, il arrive qu’elle se manifeste dès la cinquantaine. Certaines maladies (le diabète par exemple), la prise de médicaments à base de cortisone ou encore une forte exposition des yeux au soleil, non protégés par des lunettes de soleil, peuvent entraîner une cataracte. En cas de doute, consultez votre ophtalmologiste.

EXISTE-T-IL DES TRAITEMENTS CONTRE LA CATARACTE ?

À ce jour, seule la chirurgie du remplacement du cristallin naturel par un implant intraoculaire permet de corriger la cataracte. Il n’existe pas de traitement médicamenteux à l’heure actuelle.

Parlez en à votre ophtalmologiste